Méditer en ligne ? ouatte de ailes !

5 mai 2021

depuis plus d’un an, plusieurs choses se font en ligne… Zoom est devenu une activité, un mode de communication, une façon de côtoyer ses ami(e)s, apprenti(e)s étudiant(e)s et collègues de travail… OK Zoomeur 😉

par comme en personne, mais c’est ça qui est ça… pour le moment…

personnellement, je n’apprécie pas les rencontres virtuelles qui comportent trop de communication… je m’y perds dans les mots…

très réticent au début, j’ai tout de même commencer à organiser des méditations / rencontres pour quelques ami(e)s de notre groupe… des rencontres d’environ 45 minutes, ponctuées de bribes de silence, de quelques pièces musicales et de quelques mots de sages, souvent Osho, mais pas uniquement…

si le silence peut nous faire nous perdre dans le cyberespace de notre mental et autres catastrosphères, le fait d’agrémenter ce silence de musique et de mots inspirants et portant à réflexion rend la séance plus connectante, plus sensuelle, comme dans le sens de l’écoute active… les notes et mélodies des sacrés hymnes et les quelques mots qui font respirer le silence nous permettent de demeurer présent(e)s – et connecté(e)s, car on écoute ensemble…

je médite depuis plus de 40 ans… je précise non pas pour me vanter car la plupart du temps, pendant les méditations, je pars dans ma tête, mais au fil de mes voyages intersidéraux, j’ai appris à en revenir… au souffle, au bout de mon nez, à l’observateur en moi, à celui qui se pogne lorsque parti ben raide… comme on dit, spacer out 7 fois, mais respacer in 8…

car avec le temps, on apprend effectivement à ne pas s’identifier aux fluctuations de notre mental, on apprend à l’observer, sans résistance, sans tenter d’arrêter de penser… surfer plutôt que de nager à contre-courant…

tel que je disais plus haut, je ne suis pas un grand fan des rencontres virtuelles… j’ai résisté longtemps… puis j’ai cédé… car besoin de connection, besoin de contacts même si pas charnels…

et s’il y a une chose qui me semble mieux adaptée aux rencontres Zoom que toute autre, c’est bien la méditation… assis chacun(e) chez soi, en soi, avec la simple respiration et l’observation du mental comme occupations, et en présence d’un groupe qui nous rappelle que nous ne sommes pas seul(e)s même si assigné(e) à résidence en solo pour plusieurs d’entre nous…

ces séances, grandement appréciées de plusieurs parmi nous, dont moi le premier qui les prépare et les organise, permettent une connection d’âmes et d’esprits, une collégialité minimale… d’ici à ce que l’on se revoit en chair et en corps mes très cher(e)s…

si on éteint nos écrans pendant la méditation, on s’aperçoit la binette au début et on se salue par un simple namasté… puis, à la fin de la séquence silence et musique et quelques bons mots – bene dictions – il y a possibilité pour ceux et celles qui le veulent d’échanger quelques mots avec les autres faces dans notre écran… car ces faces ne sont pas que des faces, ce sont aussi des coeurs qui vibrent à l’unisson, des âmes qui en connection…

ces méditations en ligne sont la base de cette nouvelle tribu que je tente d’instaurer… car comme on ne peut se voir pour le moment, personnellement ces rencontres périodiques me gardent en contact avec mon monde, mon tout petit monde d’ami(e) et de longue et de courte date… car pas besoin de communiquer, possible de communier directement…

si le coeur vous dit d’espérimenter – comme dirait notre gourou des mots Sol, ce soir nous organisons une séance spéciale… contactez-moi à latribuvirtuelle2021@gmail.com pour que je vous fasse parvenir le lien Zoom….

à ce soir peut-être dans le cyberespace de nos coeur communs…